19, chemin du vallon de la micouline

13011 Marseille

18, rue Valentin Jaume

13200 Arles

Naturopathie

-

Réflexologie Plantaire

Amandine Ochin 06.20.62.38.44

 

Michaël Nicolle 06.81.60.34.44

vivrelanaturopathie@gmail.com

© 2016 - 2019 Vivre La Naturopathie

Conception et réalisation Michaël Nicolle

join us

 for the 

PARTY

Recipe Exchange @ 9pm!

Sport et sédentarité

24/09/2019

 

Reprendre le sport, mais pourquoi ? Sédentaire, ça veut dire quoi ?

 

La sédentarité, qu’est-ce-que c’est ?

 

C’est l’inactivité prolongée pendant plus de deux heures pendant la période d’éveil. La sédentarité est en hausse et concerne une majorité de la population, adultes comme enfants, actifs ou non actifs. Le temps moyen passé en position assise est estimé à 12 heures lors d’une journée de travail et à 9 heures lors d’une journée de congé.

 

L’impact sur la santé est important. La sédentarité (lié à la position assise notamment) augmente le risque de mortalité précoce de 30 à 40%, des pathologies cardiovasculaires, du diabète de type 2, de certains cancers (sein et côlon notamment), de pathologies neurodégénératives, de l’obésité, de la dépression… (Anses 2016).

 

Mais si je fais du sport ?

 

Le sport ne compense pas la sédentarité. Autrement dit, on peut faire un entraînement sportif tous les jours mais le fait de rester assis devant un ordinateur 7 heures dans la journée constitue quand même de la sédentarité !

 

Alors on fait comment ?

 

Pour tous, il est nécessaire de créer des ruptures au travail comme à la maison pour se mettre en mouvement : bouger pendant au moins 1 minute 30 toutes les heures. Chez les personnes assises à leurs postes de travail, se lever, marcher une centaine de pas, s’étirer, pratiquer quelques petits mouvements de torsion de buste et de flexion des jambes, monter sur la pointe des pieds et redescendre 10 fois.

 

Pour aller plus loin : garer sa voiture 50 m plus loin que d’habitude, choisir de monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur, ne pas hésiter à se promener 10 minutes, se proposer pour aller chercher un dossier au bout du couloir… Toutes les occasions sont bonnes à prendre pour se mettre en mouvement dans la journée.

 

Pour se remettre au sport

 

Cinq fois par semaine une remise en mouvement fondée sur une marche rapide à la limite de l’essoufflement sans jamais le dépasser.

 

Marcher d’un bon pas, avec de bonnes chaussures souples et accélérer modérément l’allure jusqu’à la limite de l’essoufflement. Attention ne pas se sentir essoufflé, il faut pouvoir continuer à parler, mais ne pas pouvoir chanter ou siffler.

 

Il y a donc un rythme à trouver, un rythme qui sera personnel. Ce point très particulier de vitesse est associé à une fréquence cardiaque qui est personnelle également.

Cela correspond au niveau d’activité métabolique où l'on consomme le plus de lipides, de gras, tout en épargnant au maximum les réserves de glycogène (sucre).

 

Résultat : l’organisme obtient tous les bénéfices de l’activité physique sans toutefois se fatiguer ou se mettre en fragilité.

(source : Parinat 2019)

 

 

 

Source : Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité, La promotion et la mise en œuvre de programmes d’activité physique et de lutte contre la sédentarité en milieu professionnel, juin 2017, Vanessa Galissi Sous la direction de Corinne Praznoczy

 

 

 

 

 

 

Ces informations ne sauraient en aucun cas constituer un conseil médical et ne peuvent se substituer à un traitement médical. Les conseils en alimentation, hygiène et qualité de vie ainsi que les compléments alimentaires donnés dans cet article ne prétendent à aucun traitement de la maladie.

 

 

 

 

Please reload

Tags
Please reload