19, chemin du vallon de la micouline

13011 Marseille

18, rue Valentin Jaume

13200 Arles

Naturopathie

-

Réflexologie Plantaire

Amandine Ochin 06.20.62.38.44

 

Michaël Nicolle 06.81.60.34.44

vivrelanaturopathie@gmail.com

© 2016 - 2019 Vivre La Naturopathie

Conception et réalisation Michaël Nicolle

join us

 for the 

PARTY

Recipe Exchange @ 9pm!

#mauvaisehumeur...

14/09/2019

 

L’humeur est notre état émotionnel au long cours, s’adaptant, fluctuant au gré des circonstances et des événements.

 

Mal-être, état dépressif, trouble anxieux, phobie, fatigue et lassitude qui les accompagnent…les troubles de l’humeur concernent près de 40% de la population et peuvent s’avérer très difficiles à vivre pour l’entourage et pour soi.

 

Notre qualité de vie dépend évidemment d’une humeur équilibrée et adaptée. Il est possible de contribuer à éviter ces troubles et ce mal vivre en adoptant un modèle alimentaire qui veille à la bonne densité en micronutriments, en surveillant la santé de notre intestin et en pratiquant quelques règles simples d’hygiène de vie.

 

 

Les hormones de la bonne humeur

 

Notre état émotionnel est soumis à quatre grandes hormones : GABA (régulateur de l’anxiété), dopamine et noradrénaline (action stimulante), sérotonine (action apaisante).

 

La dopamine et la noradrénaline sont créées par notre cerveau grâce à des oligoéléments, du zinc, du fer, de la vitamine B et à l’acide aminé tyrosine (**).

 

La sérotonine est fabriquée par notre cerveau grâce à l’acide aminé tryptophane (**), le fer, le zinc et de la vitamine B.

 

La mélisse et la valériane(*) sont des remèdes naturels efficaces utilisés contre les troubles anxieux.

 

 

Et le corps dans tout ça ?

 

Les études depuis une trentaine d’années mettent en évidence le lien entre cerveau et intestin. Plus précisément, la santé de notre microbiote (la flore intestinale, c’est-à-dire les bactéries qui résident dans l’intestin) a un impact direct sur notre état émotionnel. Les déséquilibres de la flore ou les états inflammatoires de l’intestin s’accompagnent d’états de stress chronique mais également de troubles anxieux, d’inquiétude, de troubles de panique, de troubles phobiques, d’état dépressif affectant la production de sérotonine ou de dopamine.

 

Parmi les différents mécanismes physiologiques ou pathologiques qui ont une influence sur l’humeur, l’inflammation de bas grade(***) au sein du cerveau a été mise en évidence par les avancées en psychobiologie. Cet état inflammatoire est fréquent et aggravé par la mauvaise alimentation moderne.

 

Une réflexion sur l'alimentation est donc indispensable pour qui souhaite prendre soin de son état émotionnel, de son humeur.

 

 

Je mange donc je suis de bonne humeur !

 

On trouvera dans l'alimentation les éléments précurseurs nécessaires à la production hormonale :

- Le GABA est produit à partir d’acide glutamique (amande, noix, avoine, blé complet, banane, brocoli, lentilles, flétan...)

- La tyrosine nécessaire à la production de dopamine et noradrénaline (protéines animales, amande, banane, avocat, soja, sésame,...)

- le tryptophane permet la production de sérotonine (protéines animales, avocat, avoine, riz complet, protéines de soja, banane, légumineuse, amande, noix de cajou, levure de bière,...)

 

Un régime alimentaire varié riche en fruits et en légumes colorés est indispensable pour les apports en micronutriments nécessaires au fonctionnement de notre cerveau : fer, zinc, magnésium, vitamines B, E, D et K.

 

La consommation de légumes, de céréales complètes et de fruits contribue à diminuer le risque de dépression majeure et de troubles anxieux.

 

Les acides gras oméga-3 sont en première ligne pour leurs propriétés anti-inflammatoires (lutte contre l'inflammation de bas grade). Par ailleurs, notre cerveau est composé de nombreux acides gras, notamment les oméga-3. Ces derniers jouent un rôle important dans la transmission de l’influx nerveux et sur nos capacités d’adaptation.

La consommation régulière de poissons gras (sardine, saumon, maquereau) apporte des oméga-3

 

Les polyphénols et les caroténoïdes possèdent de nombreuses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et protectrices de notre microbiote intestinal. On les trouves dans les épices, les aromates, les herbes du jardin, les fruits et légumes colorés.

 

Mais aussi…

 

Améliorer son hygiène de vie aura une incidence très positive sur l’état d'humeur :

 

- le respect de son rythme de sommeil,

- la pratique d’une activité physique régulière,

- la non sédentarité,

- la recherche d'un bon état d’esprit (pratique d’activités de détente, relaxation, respiration, ouverture aux autres)

 

A vous de jouer!

 

 

 

 

 

 

(*) La valériane requiert quelques précautions d’emploi, consulter votre praticien de santé.

 

(**) la présence dans l’alimentation de l’ensemble des acides aminés essentiels (non fabriqués par l’organisme) est nécessaire pour l’assimilation de chacun d’entre-eux.

 

(***) l'inflammation de bas grade est un état inflammatoire chronique mais silencieux

 

 

 

 

 

 

 

Ces informations ne sauraient en aucun cas constituer un conseil médical et ne peuvent se substituer à un traitement médical. Les conseils en alimentation, hygiène et qualité de vie ainsi que les compléments alimentaires donnés dans cet article ne prétendent à aucun traitement de la maladie.

 

 

 

 

Please reload

Tags
Please reload