19, chemin du vallon de la micouline

13011 Marseille

18, rue Valentin Jaume

13200 Arles

Naturopathie

-

Réflexologie Plantaire

Amandine Ochin 06.20.62.38.44

 

Michaël Nicolle 06.81.60.34.44

vivrelanaturopathie@gmail.com

© 2016 - 2019 Vivre La Naturopathie

Conception et réalisation Michaël Nicolle

Please reload

Tags

join us

 for the 

PARTY

Recipe Exchange @ 9pm!

Booster son immunité pour préparer l'hiver

27/10/2019

 

L’automne est bien entamé et le changement de saison sollicite beaucoup notre corps. Les variations de température, de luminosité, le froid, le vent, la pluie peuvent avoir des effets néfastes pour notre corps : affaiblissement de l’organisme, fatigue, coup de froid, raideurs musculaires et articulaires, infections virales et bactériennes…Nous bougeons moins, fréquentons des lieux mal chauffés ou surchauffés, pas assez aérés. La proximité plus grande des personnes facilite la transmission virale et microbienne. L’alimentation peut être déséquilibrée, l’activité physique moindre. La préparation et la prévention sont donc essentielles.

 

Aider son système immunitaire (système de défense)

 

L’immunité, c’est avant tout notre intestin. L’intestin à l’origine de 70% du système immunitaire est le premier organe de défense.

Un bon microbiote permet de maintenir les défenses immunitaires. Nos bactéries sont sélectionnées et prolifèrent en fonction de notre alimentation.

Les aliments fermentés comme le kéfir, le miso, le tempeh, la choucroute favorisent un microbiote sain. Les fruits et les légumes fournissent les fibres prébiotiques qui permettent aux bactéries du microbiote de se développer.

 

Le microbiote n’est pas le seul à jouer un rôle. L’intégrité de la paroi intestinale est importante. Pour la préserver, adopter une alimentation simple, favoriser les aliments qui facilitent la digestion (artichaut, crucifères, radis par exemple) et surtout…mâcher. La dégradation des aliments dès la phase de mastication dans la bouche simplifie grandement le travail intestinal et préserve la fragile muqueuse qui agit comme un filtre pour la modulation de l’immunité. 

 

Les épices, les aromates (lire article plus détaillé ici) vont stimuler l’immunité.

 

Les vitamines font partie des incontournables de l’immunité :

- vitamine A dans l’huile foie de morue, le flétan et le β carotène, précurseur de la vitamine A dans les légumes feuilles (épinard, choux) et racines (carotte), les légumes fruits (potimarrons, citrouille), les fruits (brugnon, cerise en saison)

- vitamine E dans le germe de blé, les huiles végétales (olive, soja et tournesol), l’huile de foie de morue, les fruits oléagineux

- vitamine C dans les agrumes, le persil, les brocolis, les poivrons...(en savoir plus)

- vitamine D : big boss de l’immunité, incontournable pour de nombreuses fonctions. Peu synthétisée en hiver en raison du faible ensoleillement, une complémentation est souvent à envisager (en savoir plus) .

 

Même s’il faut épargner à notre corps un excès de fatigue (voir ci-dessous), la poursuite d’une activité physique minimum est tout de même recommandée afin de stimuler le système immunitaire et diminuer le risque d’infections pendant la saison automnale.

 

Prendre du repos

 

L’automne est une saison de transition. Les jours diminuent jusqu‘au solstice du 21 décembre, nous indiquant de respecter de la saisonnalité, pour épargner notre énergie et aider notre organisme à passer la saison froide.

Dormir permet à l’organisme de faire le plein d’énergie, de restaurer la mémoire mais aussi au cerveau de secréter des hormones aidant le système immunitaire à lutter contre les infections virales et bactériennes. La qualité du sommeil sera meilleure en évitant les boissons excitantes, les écrans lumineux avant de dormir et la pratique d’une activité sportive trop tardive.

C'est le moment de faire des pause et de se détendre par le moyen qui convient à chacun; se relaxer par des exercices de respiration et de méditation.

 

Adopter de bons réflexes

 

Aérer les intérieurs tous les jours : ouvrir les fenêtres pendant dix minutes au réveil et avant d’aller au lit. Cela assainira, renouvellera l’air ambiant et débarrassera aussi la poussière, les allergènes et autres polluants.

Éviter de surchauffer les pièces, à la maison ou au bureau, car les différences de température entre l’intérieur et l’extérieur sont néfastes pour l’organisme. 

 

Quelques remèdes naturels

 

L’huile essentielle de Ravintsara permettra de stimuler l’immunité (article complet ici).

 

Les extraits d’échinacée, d’ail, d’ortie et de romarin soutiennent le système immunitaire et les défenses de l’organisme. Les extraits de pin et de thym soutiennent le fonctionnement optimal du système respiratoire et le thym favorise la résistance contre les micro-organismes.

 

L’extrait de ginseng contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et au maintien de l’énergie et de la vitalité. 

 

L’extrait de pépins de pamplemousse est naturellement riche en bioflavonoïdes et en vitamine C. Il a des effets bénéfiques sur les défenses naturelles, favorise la résistance de l’organisme et aide à combattre les refroidissements.

 

 

 

Recette couleur d’automne

 

Gratin de harengs et carottes (extrait des cahiers de Copmed, octobre 2019)

 

Ingrédients

 

  • 250 g de carottes avec les fanes

  • 250 g de pommes de terre

  • 100 g de harengs fumés

  • 50 g de chapelure

  • 1 gousse d’ail

  • Sel, poivre

Préparation

 

1. Lavez puis épluchez les carottes et les pommes de terre. Découpez-les en morceaux.

2. Faites-les cuire au cuit-vapeur pendant 20 minutes.

3. Une fois cuits, écrasez les légumes pour former une purée. Assaisonnez.

4. Coupez les harengs en morceaux.

5. Préchauffez le four à 180 °C.

6. Dans un plat à gratin, disposez une première couche de purée, puis les harengs et enfin une deuxième couche de purée.

7. Dans un mixeur, ajoutez la chapelure, l’ail, quelques fanes de carottes. Mixez.

8. Parsemez votre chapelure sur le gratin.

9. Enfournez pour 15 minutes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces informations ne sauraient en aucun cas constituer un conseil médical et ne peuvent se substituer à un traitement médical. Les conseils en alimentation, hygiène et qualité de vie ainsi que les compléments alimentaires donnés dans cet article ne prétendent à aucun traitement de la maladie.

 

 

 

 

Please reload